Pipeline

Vertidiag développe ses produits propriétaires jusqu’à la phase clinique I ou II.

 

 

Le syndrome vestibulaire aigu, une des conséquences des vestibulopathies périphériques, est composé de symptômes statiques et dynamiques. Parmi les symptômes statiques, on retrouve les déficits oculo-moteur et les déficits posturaux, qui sont généralement compensés au cours des premières semaines suivant la crise. A l’inverse, les symptômes dynamiques se compensent beaucoup moins bien, ou sur une très longue période. Les vestibulopathies peuvent aussi conduire à des atteintes cognitivo-spatiales.

La thérapie pharmacologique des vertiges cherche à réduire à la fois les déficits statiques et dynamiques, de manière à minimiser les conséquences des attaques aigües, et d’accompagner la restauration progressive de l’équilibration posturale, locomotrice et de stabilisation du regard. Des composés aux propriétés anti-vertigineuses permettent de réduire significativement certains de ces symptômes.